Légumes d’hiver, que des bienfaits !

legumes-hiver-sante
legumes-hiver-sante

Mangez vos légumes… même en hiver

L’hiver fait la vie dure à la nature mais offre à l’être humain de véritables trésors pour l’aider à affronter les conditions climatiques tout en lui faisant plaisir : les légumes d’hiver.

Gorgés de nombreux nutriments essentiels au renforcement de notre organisme, crus, cuits, en salade ou en soupe, ils donnent leur plein rendement durant la saison hivernale, moment de l’année où nous avons le plus besoin de faire le plein de vitamines et de réconfort. Focus sur huit légumes d’hiver et leurs innombrables bienfaits.

La betterave

Son goût légèrement sucré est apprécié tout autant que ses vertus antioxydantes, son action diurétique et ses effets positifs sur les problèmes de digestion. Il s’agit d’un légume d’hiver riche en vitamines A, B9 et C ainsi qu’en potassium.

La carotte

C’est un légume populaire, peu importe son mode de préparation. À l’instar de la betterave, le goût sucré de la carotte lui permet d’être intégré aux desserts et aux jus. Sa richesse en caroténoïdes la rend apte à diminuer les risques de cataractes, de maladies cardiovasculaires ainsi que certains cancers.

Le céleri-rave

Peu calorique, le céleri-rave est une excellente source de vitamines B6 et K ainsi que de phosphore, de cuivre et de manganèse. Ce légume au goût délicieux est reconnu pour ses propriétés anti-cancer et son effet bénéfique sur la santé osseuse.

Le chou

Bien qu’il fasse profil bas, le chou renferme un nombre considérable de nutriments qui le rendent incontournable en matière de santé. Avec son fer, son manganèse, ses vitamines C, B1, B6 et K, il aide à prévenir les cancers du poumon, des reins, des ovaires et du pancréas.

L’oignon

En matière de nutrition, il est présent dans une grande partie de nos plats et les rehausse délicatement. En matière de santé, avec ses propriétés antioxydantes et sa richesse en flavonoïdes notamment, il aiderait à se prémunir contre les cancers de l’estomac et de l’intestin.

Le panais

Ce légume tout blanc aime beaucoup le froid. Source d’un composé de la famille des flavonoïdes, l’apigénine et d’un phytonutriment, le falcarinol, il contribue à faire obstacle au cancer. Il est très sucré mais sa charge glycémique demeure raisonnable grâce à la quantité de fibres qu’il contient.

Le poireau

Le poireau regorge de vitamines et d’antioxydants, surtout dans sa partie verte. À l’instar du chou, il protège contre le cancer, celui de l’estomac et de l’intestin pour sa part.

Le topinambour

Astéracée tout comme l’artichaut avec qui il a de nombreux points communs, l’artichaut, grâce aux glucides qu’il contient, restaure la santé intestinale. Il serait également avantageux pour la prévention de l’ostéoporose et de certains cancers.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Comment maigrir par hypnose ? stress, optimisme et bien être
  2. Famille & Santé - Le régime alcalin -

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.